Rechercher

Prévenir et résoudre des conflits


L'origine du conflit


Le conflit est le processus dynamique qui se déroule à partir d’une opposition de besoins, d’intérêts ou de valeurs entre deux ou plusieurs personnes. Il résulte de difficultés ou de problèmes non résolus et de besoins non satisfaits.

En chinois, le mot “conflit” se traduit par un double idéogramme qui signifie à la fois “danger” et “opportunité”.


Les sources de conflits sont diverses, telles que les mal entendus, les non-dit ou les oppositions d’idées.


Comment le prévenir ?

Afin de prévenir les conflits il faudra tout d’abord réussir à identifier ses propres attitudes lors d’une situation de communication.

Les comportements tel que la manipulation, la passivité ou l’agressivité seront générateur de conflits. Pour cela il est conseillé d’adopter une attitude assertive. L’Assertivité vient du verbe anglais to assert, qui signifie "s’affirmer", "défendre ses droits ». L'Assertivité est une philosophie de la communication fondée sur l'équilibre de la relation. Elle intègre des

techniques de communication qui permettent de gagner en respect de soi et respect des autres. c’est l’affirmation de soi dans le respect de l’autre.

Il est possible également de se trouver au sein du triangle karpman.

Stephen B. Karpman (psychologue américain des années 70) a mis en évidence un modèle de détection et d’analyse des jeux psychologiques appelé « Le triangle dramatique ».

Ce modèle permet de comprendre la façon dont une relation qui dysfonctionne se met en place entre 2 individus.

Il montre que dans ce type de relation, chacun peut adopter une des 3 postures du triangle, celle de victime, sauveur ou persécuteur.


La solution pour sortir de ce triangle, en prendre conscience et être assertif pour exprimer ses besoins

L’ASSERTIVITÉ COMME STRATÉGIE DE COMMUNICATION.


L’assertivité permet de s’affirmer tranquillement, en ne se laissant pas marcher sur les pieds, en étant vrai, soi même, en exprimant ses sentiments, en agissant directement sur son environnement, en recherchant des compromis réalistes sur la base d’intérêts mutuels et en entretenant avec les autres des rapports fondés sur la confiance.


Pour cela il faut adopter la bonne attitude. Les comportements interagissent : Nos

attitudes conditionnent le comportement de nos interlocuteurs: certaines attitudes sont facilitantes pour l’échange, d’autres pas… Il faut donc être conscient de sa propre attitude afin de pouvoir en évaluer les conséquences sur son interlocuteur Il faut rester attentif au verbal et au non verbal afin de repérer l’attitude de son interlocuteur.

Vous pouvez aussi vous former à la communication non violente pour approfondir le sujet.

11 vues0 commentaire