Rechercher
  • Geneviève Castan

Le Remote Viewing

Mis à jour : 28 déc. 2020


Véritable science de l’intuition, le Remote viewing (RV) a pour objectif de décrire une cible de toute nature (lieu, événement, personne...) en utilisant conjointement son intuition et son raisonnement. Les informations sont perçues de manière instantanée, à distance de la cible et en ignorant tout du résultat à obtenir.


Le RV est né dans les années 70 aux Etats Unis sur la base de recherches menées dans le secteur civil par les chercheurs I. Swann, H. puthoff et R.Targ. Des travaux ont également été financés par le gouvernement américain (au sein de la CIA et DIA) durant 20 ans.

Les techniques s’inscrivant dans la discipline du RV enseignent rapidement et facilement à comprendre et développer son intuition. Elles ont pour point commun entre autres d’apprendre à trier les informations selon leur nature : intuitions, émotions, opinions, constructions mentales. Il s’agit principalement du CRV (méthode pas à pas) et du NRV (méthode libre).

Le RV est reconnu comme étant la discipline la plus optimale pour comprendre et développer ses capacités intuitives. En effet celui-ci offre un cadre scientifique (appelé protocole) permettant de pratiquer son intuition de manière objective et donc valide.



La démarche

De manière générale, il convient de réduire au minimum les informations données à l’intuitif pour s’assurer que ses descriptions sont véritablement issues de son intuition. Etre en aveugle c’est ne pas savoir ce sur quoi on travaille : « moins on en sait mieux c’est ». L’intuitif ne connait donc ni le ciblage effectué, ni le client ni le domaine concerné. On évite ainsi de nourrir l’intellect qui analyse en permanence toutes les informations reçues et parasite ainsi le processus intuitif.

De même, si l’intuitif est assisté par une personne lui posant des questions (le moniteur), cela implique que ce dernier adopte une stricte neutralité verbale ou non verbale (réactions visibles dans l’attitude, la gestuelle, les émotions) afin de ne pas influencer ou donner des indices à l’intuitif. Malgré l’apparente difficulté de l’exercice, il est en fait beaucoup plus facile d’écouter son intuition dans ces conditions !



Les objectifs visés

  • Savoir poser une intention : c’est la clé de tout le travail. Par sa puissance, l’intention conditionne lesrésultats futurs. Comment définir sa problématique et se poser les bonnes questions ?

  • Apprendre à se scanner : Quels sont les aprioris et les perturbations (extérieures ou intérieures) qui vous parasitent ?

  • Prendre du recul avec ses émotions et vos jugements : comment rendre sa subjectivité plus objective ?

  •  Dessiner pour mieux sentir : en quoi le croquis intuitif est-il un outil privilégié pour nous permettre de découvrir nos capacités intuitives ?

  • Ecouter son corps : qu’est-ce que vos cinq sens ont à vous apprendre ? En quoi sont-ils porteursd’informations intéressantes pour vous ?

  • Enclencher et contrôler le flot des perceptions intuitives : Est-il possible de conscientiser toute pensée et d’apprendre à décoder rapidement ses ressentis ?

  • Maîtriser le processus intuitif : Comment faire pour convoquer les moments d’intuition au lieu qu’ils soient des cadeaux semblant tomber du ciel ?

  • Développer sa créativité : comment permettre à l’intuition de s’exprimer à plein dans le processus créatif ?...


7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout