Rechercher

L'Art Thérapie

Origines de l’Art-thérapie


L’art-thérapie trouve son origine dans les psychothérapies créatives dans les années 70. Elles désignent toutes les modalités d’expression plastiques, corporelles, littéraires et autres usant de la créativité dans un cadre psychothérapique. Elles se réfèrent à des théories psychanalytiques, systémiques, humanistes, à des auteurs comme Freud, Lacan, Rogers, Winnicott, à des modes communication verbal, non verbal, corporel, sensoriel. Toutes les formes d’art-thérapie ont en commun une méthode fondée sur des bases théoriques, une intension thérapeutique ou expressive précise, et la nécessité d’une double formation personnelle du térapeute artiste. Quelle que soit sa forme, l’art-thérapie mobilise les aires de communication, d’expression et de langage sous forme diverses : écriture, photocollage, peinture, modelages de formes, de couleurs...


Pourquoi proposer l’art thérapie auprès d’un public adulte ?

L’art-thérapie mobilise chez toute personne une double recherche : artistique et de bien-être, en sollicitant les personnes dans ce qu’elles ont de plus profond : sensibilité, émotion, désir. Au cours de ces temps créatifs, il est donné l’occasion à chacun, de découvrir des matières, d’exprimer quelque chose de sa culture et quelque chose de l’ordre du ressenti, de l’esthétique. Les ateliers d’art thérapie en groupe, sont donc l’occasion pour chacun, à travers une création collective, de dépasser des barrières, qu’elles soient culturelles ou individuelles.

Pour les personnes qui créent en relation avec leurs semblables elle produit du lien social, de la cohésion sociale. Ces ateliers expérientiels améliorent ainsi les compétences personnelles, relationnelles. L’art-thérapie génère des liens nouveaux pour la personne elle-même et entre les divers participants.


La finalité de l’art-thérapie est :

De parvenir à une meilleure réalisation de soi, d’obtenir un bien être individuel afin de favoriser un épanouissement individuel. De susciter à travers l’inscription matérielle d’une expression symbolique, un changement au niveau psychique. Ceci grâce au « guidage » de l’art thérapeute, elle-même thérapeute et artiste.



Comment ?

Par diverses stimulations créatives, sensorielles : visuelles, tactiles, kinesthésiques, formelles, verbales, esthétiques :

  • Elle sollicite les capacités d’expression, le désir de communiquer, avec soi, avec autrui ;

  • Elle apporte une connaissance de soi à travers un langage sensible ;

  • Elle améliore l’aspect existentiel ; Par la création mise en jeu, elle mobilise de l’élan vital et active la curiosité. Cette pratique renforce la culture individuelle. Elle renforce également le sentiment d’humanité et du bienfait collectif.



=> A travers son processus et son résultat elle renforce l’estime de soi et contribue indirectement à prévenir le stress et à limiter les risques psycho-sociaux


Méthodologie :

En pratique la session d’art-thérapie se déroule en groupe de 12 participants maximum sur une durée de 3 heures – ces ateliers s’inscrivent en complément d’un cursus de formation à la gestion du stress ou de la prévention des RPS par exemple :


La conduite de l’atelier créatif : chacun pourra participer alternativement à 4 ateliers d’immersion par petit groupe de 3 personnes, avec des supports artistiques comme : la peinture, le photocollage, le modelage, et l’écriture.



17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout